Aller au contenu principal
Retour
Publications

Communications CMAQ

Marie-José Gustave | Créer pour sortir de l'ombre

Entrevue CMAQ avec Marie-José Gustave, sculpteure de papier

Photos : Ann Marie Hamel, Stéphanie Lamy, Johanne Cormier et Marie-José Gustave

MONTÉRÉGIE
 

Marie-José Gustave, sculpteure de papier, merci d'avoir arrêté le temps et d'avoir accepté de te prêter au jeu de l'entrevue Matière à réflexion. Ici, pas de règles, pas de réponses justes. Ici, on passe de la confidence au ludique, du savoir au faire... Des contrastes à la lumière ...

Image
Article Marie-José Gustave 8e

Ta matière (papier), pourquoi?

Mes premières amours étaient pour les tissus. Leur couleurs, matières, textures me fascinaient. Je rêvais d'être créatrice de mode. Arrivée au Québec, j'ai laissé ces projets de côté pour faire des emplois plus conventionnels. Le papier a tout d'abord été un substitut pour continuer à créer et je me suis découvert une passion pour lui.


Présent ou passé, elle évoque quoi, elle t’inspire quoi, quel est ton lien avec elle? 

Le papier porte l'histoire de l'humanité, par la façon traditionnelle dont il est fabriqué, par les traces qu'il porte du passé (dessin, écriture) mais également par sa grande modernité avec l'utilisation industrielle (ex: emballage, publicité). C'est une matière de transmission que j'utilise symboliquement dans mon travail de création.

Image
Article Marie-José Gustave 4

Lorsqu’on pense au papier malléable, on pense à l’origami par exemple. Or, tu utilises plutôt du fils de papier. Peux-tu élaborer ce travail sculptural à partir du fil de papier, notamment pour votre exposition Métissage, liens tissés ?

J’aime la polyvalence du papier, il peut être fin comme une feuille; cartonné; alvéolé; ou en fil. Et dans toutes ces apparences il est souple et rigide à la fois. Dans l'exposition Métissages, liens tissés, j'exploite les attributs de souplesse et de rigidité du papier pour créer des œuvres en 3 dimensions qui évoquent notre capacité d'adaptation.

Le fil de papier est fascinant, car il me permet de créer des volumes tricotés ou tressés, qui gardent leur rigidité. Les textures obtenues créent des ombres et jouent avec la lumière. 


Comment expliquerais-tu ton métier d’artiste du papier à un enfant?

J'utilise le fil comme celui avec lesquels on fait des chandails mais il est en papier. Je le tricote avec des broches ou je le tresse comme pour faire un panier.

Image
Article Marie-José Gustave 3

As-tu un rituel qui fait partie de ton processus de création ou qui fait partie de ta routine, par exemple avant de débuter ta création ?

Je fais beaucoup d'exploration de formes avant de produire une œuvre. Je les appelle mes tests. Même si mon matériau ne laisse pas de taches, je mets un tablier quand je rentre à l'atelier. Il est indispensable pour que je me sente en mode travail. 


La pièce ou l’expression? 

Créer est un moyen d'expression que ce soit pour des objets utilitaires ou sculpturaux. La matière est un véhicule pour exprimer une émotion. Alors pièce d'expression.


Tu rêves de voir ton art …?

Le partager avec le plus grand nombre: dans des lieux publics et privés et des lieux de diffusion.

Image
Article Marie-José Gustave 7e

Tu as en tête une escapade … Qui nous fais-tu découvrir en métiers d’art et dans quelle région?

La Guadeloupe! Je sais qu'il y en a une aussi au Québec. J'aime particulièrement le travail des artisans qui créent des chapeaux et des insectes en pliage de feuille de bananiers. 


La dernière chose que tu viens d’apprendre?

Que je peux utiliser des montants simples dans mon travail de vannerie et que la lumière y transparait mieux.


Boomerang! À qui lances-tu l'invitation pour notre prochaine entrevue et pourquoi?

Je lance le boomerang à Laurence Petit, la mosaïste de Gogofrisette, dont les créations égayent les murs de Montréal. Elle a fait plusieurs projets d'art public ultracolorés à l’image de sa personnalité. Elle a beaucoup de talents.

Image
marie-josé gustave papier 9e image
papier
artiste papier
tressage
vannerie
tissage
membre artisan CMAQ
exposition