Aller au contenu principal
Retour
Publications

Développement professionnel

Quand le Lièvre et la Tortue riment avec verre et lumière

Rencontre entre Mélanie Laplante et le développement professionnel du CMAQ.

Photos par Mélanie Laplante et Christyna Photo

Montréal
 

SPÉCIAL ÂME D'ENTREPRENEURE > Mélanie Laplante  — artiste verrière derrière MÉLA.

Avec des bijoux et ses accessoires décoratifs pour la maison, MÉLA joue avec les couleurs et la lumière à travers le thermoformage et le travail à froid du verre qu’elle a appris puis perfectionnés de manière autodidacte dans son atelier résidentiel montréalais. MÉLA, merci d'avoir arrêté le temps et d'avoir accepté de te prêter au jeu de l'entrevue Matière à formation. 
Image
Formation

Si tu avais à te présenter comme personne d’affaires, comment le ferais-tu?

Je suis plutôt du type développeur, je me compare souvent à la tortue de la fable de Jean de la Fontaine 'Le Lièvre et La Tortue' ! Je suis très persévérante, je ne me laisse pas abattre et je garde l'œil sur ma vision à long terme. Celle-ci me guide malgré les contretemps et les obstacles.

 

Quels aspects de ton entreprise te motivent le plus ? 

L'évolution de mon travail, réussir à créer des pièces qui touchent les autres autant que moi! Lorsque quelqu'un choisit une de mes pièces, peu importe qu'elle soit grosse ou petite, je suis toujours ravie! L'atteinte de mes objectifs, de tous types, est toujours très satisfaisante!  

 

Y a-t-il un.e artiste, un.e leader inspirant.e ou un.e entrepreneur.e dont tu admires la carrière tout particulièrement ?

Québec - Il y en a vraiment trop! Difficile, mais si je dois arrêter mon choix ce sera sur Armand Vaillancourt.

Image
Formation

Qu’est-ce qui t’impressionne chez cette personne ?

Ce qui m'impressionne c'est son authenticité. Ses œuvres sont libres et puissantes, cet homme ne change pas selon les tendances. Il reste fidèle à sa propre vision, il s'investit totalement dans ce qu'il crée. Au final, c'est toujours ce qui nous démarque

 

Dans ta vie professionnelle, crois-tu à « la force du nombre » ou es-tu plutôt « cowboy solitaire »  et pourquoi?

Premièrement à cause de la nature de mon travail d'artisane et le fait que je travaille de chez moi, je suis plutôt solitaire. Le fait d'être dans ma bulle me permet de me libérer l'esprit et de rester pleinement consciente lorsque je travaille. Mais la force du nombre est super importante pour croître et pour valider ses idées.

Je suis nouvellement membre artisane à L'Empreinte coopérative et le seul fait d'avoir cette reconnaissance d'artisans que j'admire, cette appartenance m'aiguillonne. Les échanges que nous avons sont précieux et m'aident à développer mon travail à plusieurs niveaux.

Image
Formation

Nomme une œuvre qui te transporte et dis-nous pourquoi. 

Carmen Herrera
Estructuras Monumentales
2020-2021


Elle passe de la peinture à la sculpture aisément, la preuve qu'une idée peut se métamorphoser de maintes façons et cette installation sculpturale elle l'a fait à l'âge de 105 ans! Elle dit : « J'ai commencé un processus de purification de toute une vie, un processus d'élimination de ce qui n'est pas essentiel ».

 

Selon toi, quels sont les plus grands avantages à continuer de se former en parallèle de sa pratique professionnelle? 

La progression - continuer à apprendre pour faire avancer notre travail, pour se renouveler et rester dans la pertinence de notre vision. Le fait de pousser différentes avenues nous fait entrevoir notre pratique sous différents angles. De prime abord, on peut avoir l'impression qu'on a déjà fait le tour et que l'on sait exactement où l'on va. Mais il y a toujours une étincelle pour éclairer un racoin!  

Image
Formation

Nomme une formation marquante du CMAQ à laquelle tu as participé.

J'ai été de la première cohorte du "Parcours pour établir ma pratique professionnelle, mon atelier, mon entreprise" en collaboration avec l'École des entrepreneurs du Québec (ÉEQ).
 

  • Psst : un nouveau PARCOURS, cette fois-ci axé sur l’exportation, démarrera en janvier – les inscriptions sont en cours jusqu’au 8 décembre.

    Une fois votre démarche artistique et votre atelier bien établis ici, comment développer un rayonnement à l'international ? Le CMAQ, en partenariat avec l’ÉEQ, offre dès cet hiver un PARCOURS permettant de couvrir tous les aspects fondamentaux de l’exportation.

    Prenez le temps d'être entouré.es par des formateurs.trices d’envergure internationale et de coachs chevronnés. Ayez à la fin le clé en main souhaité prêt à être lancé au moment opportun.


    Par ici pour en savoir plus sur PARCOURS 
    > Pour s'inscrire, c'est par ici.
Image
Formation

Quelle.s difficulté.s de la vie d’entrepreneure as-tu pu surmonter grâce à celle-ci?

Ma vision et la direction globale de mon entreprise. Concrètement, je ne savais plus trop ce que je voulais faire de toutes ces pièces de bijoux uniques que j'avais à l'atelier. Est-ce que je voulais en créer d'autres? Différemment? Pareil? Pour qui? Pourquoi? Et donc tranquillement un volet à la fois, j'ai revisité ce que je faisais.

J'ai finalement vu clairement ma ligne directrice. Je me suis recentré sur ce qui me fait vibrer : le verre et la lumière. Et j'ai pu entrevoir distinctement les étapes à faire pour me rapprocher de mon objectif.

 

Qu’est-ce qui a changé dans ton état d’esprit depuis ?

Je me sens plus solide, plus confiante. J'ai eu beaucoup d'échanges super pertinents avec les autres participants et les formateurs. J'ai pu faire le tour de mes questionnements et j'ai reçu des outils concrets que j'utilise quotidiennement. J'ai déjà coché plusieurs étapes de ce que je voulais faire. Je vais terminer l'année 2021 sereine, ayant accompli au-delà de mes objectifs établis. J'en suis très fière et très reconnaissante aussi.

Image
formation

Qu’est-ce qui te pousse à vouloir faire évoluer ton entreprise? 

Je veux atteindre ma pleine capacité en tant qu'artiste-verrière. Réussir à concrétiser mes idées pour pouvoir atteindre ma clientèle en présentant clairement mon univers. Communiquer et partager ces envolées lyriques qui peuplent mon cerveau reste un défi, j'y travaille !
 

Qu’est-ce qu’on te souhaite pour la prochaine année?

De continuer à cocher ma liste d'objectifs pour faire croître mon entreprise et de le faire avec le sourire, car, comme rien ne sert de courir, il faut partir à point. Le lièvre et la tortue en sont un témoignage et c'est Jean de la Fontaine qui le dit ! (^_^)

Image
Formation

Le développement professionnel en métiers d'art au CMAQ

Par son programme de formation continue, le CMAQ soutient les artisans professionnels et les travailleurs culturels de toutes les régions du Québec dans le développement de compétences en création, en techniques de métiers, en gestion et en diffusion/commercialisation, soit l’ensemble de compétences qui sont nécessaires à la pratique professionnelle. Il collabore avec d’autres associations professionnelles et organismes pour une offre complète. 

entreprenariat
femme entrepreneure
metiers d'art
formation continue
développement professionnel
École des entrepreneurs du Québec
CMAQ
ensemble artisans
MÉLA
Mélanie Laplante
artiste verrier
verre